ENTRETIEN AVEC CELESTIN DJAMEN : Candidat aux élections presidentilelles de 2011

0 appréciations
Hors-ligne
Bonjour Monsieur DJAMEN et bienvenu sur le blog. Vous êtes suffisamment connu au niveau des média comme étant un possible challenger de Paul BIYA en 2011. Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs?

Tout d'abord bonjour Jean-Claude, bonjour à tous les blogeurs. Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis Célestin DJAMEN,acteur et homme politique, candidat déclaré aux Présidentielles de 2011

0 appréciations
Hors-ligne
Quelle est votre obédience politique?

Pardon de la lenteur, quelques problèmes techniques ce matins, j'espère que c'est pas un coup d'Etoudi.
Plus serieusement, je suis militant et membre du SDF DEPUIS 1998

0 appréciations
Hors-ligne
Vous êtes donc un opposant à la politique de gestion mise en place par le renouveau. L'opposition camerounaise depuis l'élection controversée de 1992 brille par la division. Elle n'a pas d'ambition. Il n'existe pas un plan de travail en profondeur. On remarque qu'à la veille de chaque confrontation électorale, les mêmes reviennent sur la scène pour jouer leur carte personnelle. Quel est l'élément nouveau que vous entendez apporter à la nation toute entière?

Dernière modification le 02-08-2009 à 11:22:48

Je crois que tout ce que vous énumérez comme griefs sur l'opposition est tout a fait justifié.Elle n'a plus d'ambitions, elle est en panne d'essence et d'idées.Pour moi elle est dans un coma profond.Elle est touchée par le virus de la division mais çà date pas d'aujourd'hui.Est-ce un mal curable? A chacun d'y apporter sa réponse.

Je ne voudrais pas seulement me montrer comme opposant,je le revendique certes mais je suis pas seulement un opposant radical qui proteste je suis surtout un opposant qui propose aux compatriotes d'être une alternative. Mes propositions, quelques unes sont connues, je les publierai en temps utile; Mon programme pour un nouveau Cameroun, je peux d'ores et déjà adresser à vos blogeurs qui le souhaitent les axes majeurs.Il sera répondu à tous les mails (celestinjamen@hotmail.com)Je me ferais un plaisir d'y répondre personnellement.

0 appréciations
Hors-ligne
J'ai envie de dire que 50 ans de déconfiture ont rendu amnésiques certains compatriotes au point de préférer le statu quo au changement. Les jeunes ne sont préoccupés que par des bars à longueur de journée, les discussions stériles sur le barça (hier, aujourd'hui ce sera certainement sur l'Inter de Milan) et Samuel ETO'O. Ils sont persuadés qu'il n'y aura pas de changement en 2011. De moins en moins les jeunes s'intéressent sur les problèmes de la cité. Comment comptez vous faire pour ramener cette frange importante de l'électorat en 2011 vers vous?

Dernière modification le 02-08-2009 à 12:04:14

Les Camerounais dans leur grande majorité et les jeunes en particulier ont été fort déçus par les vendeurs de rêves des années 90. La déconfiture, à mon avis provient, entre autres facteurs de cette terrible frustration. Ils ont eu le sentiment que ces hommes politiques sont tous pareils , à quoi bon se déplacer pour aller s'inscrire sur les listes électorales puisque tous "pourris". Ils n'ont pas totalement tort tant le spectacle livré par certains opposants ou supposés tels étaient assez suspicieux et très décevants.

Il convient par conséquent de redonner aux Camerounais et aux jeunes en particulier l'espoir en mobilisa nt sur des thèmes essentiels tels que la place du jeune dans la cité, à quoi servent les diplômes, c'est quoi la lutte collective? Comment sortir du chômage massif des jeunes et comment provoquer l'alternance. Bref je crois qu'il faut de la prise de conscience, de l'estime de soi, de la confiance en soi que la plupart des jeunes ont perdu. Mais tout reste possible d'ici 2011, rien n'est perdu, je crois à un sursaut de la conscience collective et du patriotisme d'ici 2011.Je m'engage à tout donner dans cette campagne pour 2011

0 appréciations
Hors-ligne
Nous sommes à deux ans de l'élection présidentielle. C'est le calme plat. Je dirais qu'il est même déroutant au niveau de l'opposition. Par contre, on observe des meetings du RDPC, ce qui laisse croire que les militants de ce parti veillent. Ils sont en alerte. L'opposition n'est elle pas entrain d'accuser le retard dans la course pour 2011?

Le RDPC utilise comme d'habitude les caisses ou plutôt les caisses noires de l'Etat et de Mr Biya, les deux se confondent d'ailleurs.Ils peuvent donc se permettre d'être en campagne permanente.Dois-je au passage vous rappeler qu'à l'occasion de la visite d'Etat de Mr Biya à Paris, ce "bon" monsieur à débourser 130 000€ c'est à dire 86 000 000 cfa pour le RDPC-France et pour 4 jours.Pendant ce même moment, certains étudiants à Ngoa sont obligés de renoncer à leur inscription faute de 50 000 cfa pour les frais de scolarité, les enfants comme les adultes périssent dans nos insalubres hôpitaux faute de 20 000 cfa pour se soigner et des milliers de jeunes sont contraints de se jeter dans l'informel pour pouvoir survivre.Vous voyez à quel point l'immoralité a gagné l'Etat-Biya depuis plus de 27 ans.

Quant à l'Opposition en plein coma, je crois que c'est lui faire trop d'honneur que de dire qu'elle accuse un train de retard encore faut-il pour accuser du retard que la volonté et l'envie de se battre soient contecarrées par des éléments objectifs.Or l'Opposition disposen t-elle de ces deux éléments psychologiques? J'en doute.Elle va se sortir du bois comme d'habitude à 6 mois des échéances pour distribuer des sacs de patates. Quelle honte!

Je reste convaincu que la pauvreté matérielle des partis politiques(pas forcément de leurs dirigeants) n'explique pas tout, il faut en politique savoir se donner corps et âme lorsqu'on prétend se consacrer à son pays, il manque à l'Opposition cette foi dans le combat, bref ce supplément d'âme. Cela dit j'ai beaucoup d'estime et de respect pour certaines individualités tels mon ami Garga et Mr Maidadi qui sont des hommes hautement estimables

0 appréciations
Hors-ligne
Je reviens sur l'élection présidentielle de 2011 pour laquelle vous tenez à faire passer vos idées aux électeurs. Il y'a des préalables: est ce que les militants dont vous défendriez les suffrages seront suffisamment entrainés sur les techniques de fraudes électorales? Je pense ici à la tenue du fichier électorale, à la neutralité des présidents de commissions électorales, etc. Vous n'êtes pas sans savoir qu'en 2011, les camerounais souhaitent une élection transparente et libre.

çà va de soi que la majorité des Camerounais souhaite et ont toujours souhaité la transparence électorale.Ils ne l'auront sans doute pas tant que Monsieur BIYA usurpera à la suite de multiples fraudes,la fonction de Président qui ne lui reviendrait pas si les élections étaient transparentes.

Il s'agit actuellement de faire prendre conscience à chaque camerounaise et à chaque Camerounais que le destin du Cameroun lui appartient.Pour cela c'est chacun dans sa circonscription, dans son lieu d'habitation de mettre en garde les suppôts du Pouvoir(Préfets , sous-préfets, voisins,...etc.) sans qui ces fraudes à échelle industrielles ne seraient réalisables qu'on ne tolèrera pas longtemps ces crimes contre le peuple et qu'ils devraient prendre leurs dispositions

Je déplore l'inexistence de l'opposition. Car, former les militants, les jeunes, est un rôle qui leur est naturellement dévolu.Comment détecter les techniques de fraudes? Comment les contrecarrer? çà nécessite que chaque parti prenne ses responsabilités dans la formation des jeunes à ces techniques.

Vous parler de préalables comme le fichier électoral, mais on pourrait dans la même veine également parler de fausse distribution de cartes électorales, de multiplicité de votes charters électoraux ou encore de bureaux de vote fermé à l'opposition.

Mais on aura rien compris au système BIYA si on n'admet pas que ELECAM a été mis en place non pas pour garantir la Transparence mais bien pour garantir la "réélection" de l'ogre d'Etoudi. Ma stratégie dans ce sens sera connu en temps opportun

0 appréciations
Hors-ligne
On referme cette page des élections présidentielles de 2011 pour ouvrir une autre page.Le chef de l'État vient d'effectuer une visite officielle en France. On vous a vu très actif au niveau de la diaspora. Le code a par exemple été reçu par François HOLLANDE (PS). Un message du CODE sur la réalité des droits de l'homme au Cameroun, destiné à Paul BIYA a été transmis par le biais du Parti Socialiste au Président Nicolas SARKOZY. Lors de son discours avec la diaspora en France, Paul BIYA a évoqué le vote des camerounais de l'étranger, le problème de la double nationalité. Monsieur DJAMEN, quel bilan faites vous des manifestations du CODE pour faire entendre la voix des camerounais résidents à l'extérieur?

Je suis Vice-President du Conseil des Camerounais de la Diaspora(C.C.D) quiavons lancé la manif de la Porte d'Auteuil et pas du CODE. Je pense qu'il serait plus adéquat de leur poser la question.

0 appréciations
Hors-ligne
ok, ce que nous ferons en temps opportun. Les lecteurs doivent relevés que la diaspora à réussi à faire inscrire dans le programme du chef de l'État certains point comme le vote des camerounais de l'étranger, le problème de la double nationalité. Nous allons conclure cet entretien. Avez vous un message à faire passer?

Dernière modification le 02-08-2009 à 17:17:03


0 appréciations
Hors-ligne

Dernière modification le 02-08-2009 à 18:46:39

Dernière modification le 02-08-2009 à 18:46:50

Je veux simplement dire aux Camerounaises et aux Camerounais qu'ils sont plus vaillants et plus intelligents que ce que ce gouvenement d'intérêts étrangers veut leur faire croire.Et nous devons comprendre que les problèmes des Camerounais sont posés par les Camerounais, par conséquent ne peuvent être résolus que par les Camerounais.Si nous n'aimons pas la dictarure,posons-nous la question suivante:qu'avons-nous fait pour nous en débarasser .Avons-nous assez fait ou peu?

Notre destin nous appartient à c'est à nous de changer les choses .Et ce déclic doit prendre graine dans le coeur et dans la conscience de chacun d'entre nous.Si nous le voulons réellement, si nous désirons fortement que 2011 soit l'année du changement et de l'alternance que 2011 soit le rendez-vous de l'Histoire, alors faisons oeuvre de patriotisme et d'Amour, en tout cas je vous invite à y croire très fortement et nous y arriverons indiscutablement. Oui à nous 2011, c'est possible et c'est possible ensemble!

Merci à vous toutes et à vous tous d'avoir pris le temps de me lire chères frères et soeurs.N'oublions pas que notre pays nous est très cher et qu'il mérite bien une messe et même mieux.Il a besoin de tous ses enfants

Que Dieu vous bénisse toutes et tous

Célestin DJAMEN

0 appréciations
Hors-ligne
Nous vous remercions pour votre disponibilité et vous souhaitons bonne chance pour la course à la magistrature. C'est votre bon droit
karol

Salut Celestin DJAMEN, si tes engagements snt louables, je pense qu'il ne faut pas compter sur les camerounais. On a une oppositin moribonde qui ne veut rien faire. La manière dont évoluent les choses, il est clair que BYA va rempiler encore en 2011. La diaspora que nous sommes avont du pain sur la planche. Cela va se passer exacement comme au Congo, si tuveux on pari!
marignac

Tu es le candidat de la dispora?
Marco

Celestin DJAMEN, ton analyse me parait la plus objective depuis que je vous ai renontré sur ce blog au lieu de sombrer dans le griotisme comme les chauves-souris qui entourent popol de l'autre côté!
Descends vite au pays reorganiser cette opposition moribonde. La dernière trouvaille de Jean Marie ELOUNDOU, on diraitque que nous somme dans un royaume, mieux une dynastie. Le père a tenté sans succés le sommet de l'Etat, ELOUNDOU nous propose son fils!

0 appréciations
Hors-ligne
Je partage en grande partie l'analyse de Monsieur Djamen, mais seulement l'heure n'est plus aux critiques, car même ceux qui se réclament du rdpc font des critiques contre le système en place, il faut proposer, Djamen en est conscient et celà me rejouis, nous attendons voir son programme et son projet (j'ai eu la chance de parcourir son livre qui énoncait son projet politique sorti en 2006. Les différents projets proposés par les camerounais pourrons être condensés en un seul de manière consensuel.
Nous ragardons toujours les conséquences sans se soucier des causes. Pourquoi les jeunes ne s'impliquent-ils pas en politique? c'est vrai que Monsieur Djamen a apporté une partie de la reponse mais il faudrait aller en profondeur et dire sans le craindre que les jeunes sont les plus grands perdant de leur manque d'engagement en politique.
TANGO/CANADA

Merci de m'avooir invité sur ce blog d'échange.Je dirais d'abord bonjour à Celestin j'ai lu avec beaucoup d'intérêt votre analyse sur la politique partagée par LE PROGRSSISTE parait intéressante. Je la trouve constructive si les hommes sont engagés et sérieux! Comme personne ne veut prenre d'initiative au pays, nous t'encourageaons.


0 appréciations
Hors-ligne
Tango,
Au Cameroun, comme au sein de la diaspora y a des compatriotes vraiment sincères et dynamiques, prêts à tout sacrifier. Nous devons tous ensemble nous battre pour faire fusionner les intelligences résidentes au cameroun, celles de la diaspora et puis après unir toutes les deux. Rien ne s'obstient sans sacrifice, ni lutte, je voudrais une fois de plus tirer un coup de chapeau à ceux de nos compatriotes qui ne se sont jamais lasés de tirer sur le pourvoir pour que le droit de vote de la diaspora soit appliqué et aussi pour que l'instauration de la double nationalité soit instituée dans notre constition.
Au cameroun, l'AFP (Alliance des Forces Progressistes) qui se bat avec d'autres formations politiques pour une véritable refondation de l'opposition mettra à la disposition de tous les acteurs politiques et de la communauté nationale et internationale un projet de programme.
MUNTU/BELGIQUE

Monsieur DJAMEN, tu ferrais mieux de rentrer d'abord au Cameroun montrer l'exemple. Ce n'est pas en restant en France que tu gagneras les élections présidentielles au Cameroun. Comment feras tu pour que les jeunes s'intéressent de nouveau à la politique comme en 1992? Ce n'est surrement pas en restant en France. Tu risques faire du n'importe quoi en 2011. Tu sais très bien qu'il existe des partis sattelites alliés au RDPC dont l'objectif est de freiner la vraie démocratie au Cameroun. Tu comptes faire tes elcttions e 2011 en étant dans la diaspora?
MUNTU/BELGIQUE

réponse au PROSSESSISTE, s'il est indéniable de constater que la diaspora a remporter un succès lors de la visite de Paul BIYA en France, (problème du vote, double nationalité), nous ne perdons pas de vue que le véritable combat démocratique se déroulera au pays en 2011. Nous souhaitons l'unité de l'opposition. Peu importera le candidat de l'opposition qu sera face à celui du RDPC. Toute la diaspora apportera son appui au véritable candidat de l'opposition. Il faut finir avec les canditatures de complaisanse. Le peuple en a suffisament eu son compte

0 appréciations
Hors-ligne
MUNTU,
Ah oui, une multiplicité de candidatures ne ferait que fragiliser notre dynamisme, mais en vérité ne nous attendons pas à une candidature unique, comme tu le sais les ennemis du peuple ne sont pas que dans le rdpc, ils se retrouvent aussi au sein de l'opposition, grâce et/ou à cause de la caution pour la préidentielle qui montrera à 15 millions de francs cfa, les aventuriers resterons en retrait et le pouvoir n'aura pas le courage de financer leur caution.
L'urgence pour moi se resume d'abord autour d'un programme et d'un projet politique et la suite maintenant un équipe constituée d'hommes et de femmes au dessus de laquelle on trouvera un homme ou une femme patriote, humble, intègre.
Je crois pour ma part que la grande mobilisation doit se faire maintenant, il faut communiquer (radio, tv, presse écrite, internet), parcourir tout le cameroun pour expliquet et onvaincre les sceptiques à s'inscrire sur les listes électorales, de voter le moment venu et de défendre leur vote à la fin.
De toutes les manières l'AFP qui se veut le cheval de bataille de cette lutte est déjà sur le terrain pour défricher.
MANO LAP/Washington

Bonne analyse, PROGRESSISTE.
M. DJAMEN, tu sais que tu ne pourras jamais gagner des elections au Cameroun tant qu'il n'y aura pas de tranparence. Et cette transparence passe avant tout par la concertation, le dalogue d'acteurs politiques de l'opposition réelle pouvant redonner confiance et espoir au camerounais qui croient (encore) en eux.

Il est temps de mettre les egos des uns et des autres de cote pour mener ensmble un combat qui nous importe nous tous. Pour gangner en 2011, un minimum de consensus est necessaire.
Man no lap
Washington
MONGO NNAM

Vous vous trompez tous,le RDPC est entrain de se préparer pour les échéances de 2011. Pendan ce temps l'oposition moribonde sans prgramme en réalité ne sait même pas quel cadidat choisir pour affronter le chef de l'Etat. C'est un problème de méthode. L'opposition est véitablement en panne. Aucun candidat d'envergure. Encore deux ans et notre président sera réelu!
TARRA

Les 5 bonnes raisons pour appeler à la candidature de Paul BIYA
1). Son engagement à poursuivre et à consolider les acquis depuis 1982 à savoir : la concertation permanente, le consensus, la cohésion sociale, le patriotisme, l’unité nationale, la paix et le développement harmonieux du Cameroun;

2). Sa capacité d’ouverture, de rassemblement, et de dialogue;(L RDPC est le seul pri qui n'exclu pas s militants)

3). Son positionnement en trait d’union entre les générations;

4). Sa volonté à poursuivre la construction du Cameroun plus productif, plus prospère, plus juste et plus équitable;

5). Ses réalisations pour le développement de notre pays à savoir....



Répondre
Pseudo :
Adresse e-mail:


Se souvenir de mes infos ( pseudo et e-mail ) :
Cochez la case ci-contre :

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 299 autres membres